B E N F L A K , le repère

11 décembre 2012


Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

La canicule, les fêtes familialiales et les nuisances sonores

1 août 2007

 

Jadis, les fêtes familiales n’étaient célébrées que pandant les jours de repos hebdomadaire. De nos jours, ces réjouissances s’éta lent tout au long de la semaine.A Rouached et dans les autres localités de la commune, en cette période estivale, il ne se passe pas un jour sans qu’une ou plusieurs fêtes ne soient organisées simultanément provoquant un vacarme assourdissant.
A loccasion d’un quelconque événement heureux : mariage, fiançailles, circoncision, réussite à un examen scolaire, des familles manifestent bruyamment leur joie sans se soucier, outre mesure, du préjudice qu’elles causent à leuts voisins, qui ont le droit d’aspirer à passer des nuits paisibles.
Ponctué par les coups de klaxon du cortège nuptial, ce tintamarre se poursuit toute la nuit par la diffusion à travers des amplificateurs d’une musique assourdissante, mettant à mal les riverains et plus particulièrement les nourrissons, les mères qui allaitent, les personnes âgées, les malades et les travailleurs qui ont besoin d’un repos réparateur.
Les célébrations de ces fêtes familiales sont à notre connaissance régies par une réglementation, qui aujourd’hui est complètement ignorée par les organisateurs de ces cérémonies.Sachant que la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres, les pouvoirs publics doivent s’impliquer davantage pour mettre un terme à ces dépassements, à ces nuisances sonores, à ces tapages nocturnes si ont peut les appeler ainsi car ils troublent la quiétude des populations et portent gravement atteinte à leur santé.