Le tombeau de BELKEDDARI

Dans un rapport rédigé et signé le 9 septembre 1941 par l’administrateur de la commune mixte de Fedj M’Zala, auquelle notre village faisait partie, nous pouvons lire :
A signaler également le tombeau de BELKEDDARI dit "EL ARIEN" de ROUACHED. La légende veut qu’aucun toît ne recouvre le tombeau. Les indigènes prètendent que chaque fois qu’une construction est édifiée sur ce mausolée, elle s’écroule quelques jours après.
De là le nom d’EL ARIEN ( celui qui n’est pas vêtu ).
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :