Rouached dans  » La phase finale de la guerre d’Algérie »

 

Dès la publication des  accords d’Evian, un certain nombre d’officiers SAS se réunnissent car ils étaient très conscients du danger pour les supplétifs. Ils entreprirent donc de rassembler les hommes et de tenter de les acheminer vers la France, sans tenir compte des officielles.Dans le Constantinois, on signalait des personnes en attente à Rouached et à Graram ; 150 et 300 respectivement.Evacuer des harkis C’était aussi évacuer les familles car chacun savait que le FLN n’hésiterait pas à se liverer à des représailles contre elles.

                  "La phase finale de la guerre d’Algérie" de Jean Morret, page 338.                  
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :